The Cloud in Her Room (2020)

Ta fang jian li de yun
  • Zheng Lu Xinyuan
  • 1h 41m
  • 2020
  • Première nord-américaine / North American Premiere

Muzi, 22 ans, revient à Hangzhou, sa ville natale. Ses parents séparés ont tous deux refait leur vie. La jeune femme, elle, hésite… entre passé et présent, entre la fuite et l’éternel retour. Au-delà du récit narratif classique, le premier film de Zheng Lu Xinyuan tient de la déambulation, avec des réminiscences de la Nouvelle Vague, d’Antonioni ou de Jim Jarmusch. D’une diaphane beauté, The Cloud in her Room marie son noir et blanc éblouissant à une quête identitaire toute en demi-teintes. Cette œuvre, aussi personnelle que formellement audacieuse, dépeint une Chine en suspens, volatile comme son énigmatique héroïne.

“Zheng Lu Xinyuan fait des choix esthétiques forts, ceux-ci témoignent d’un regard qui ne manque pas de personnalité […] Voilà un vrai talent à suivre.” Le Polyester


Muzi, 22, returns to her hometown of Hangzhou. Her parents, now separated, have both moved on. She, in turn, hovers between past and present, flight and the eternal return. Zheng Lu Xinyuan’s debut feature reads like a stroll steeped in the New Wave sensibilities of Antonioni or Jarmusch. Lucidly beautiful, The Cloud in her Room blends its dazzling black-and-white photography, all half tones and subtle shifts of light, with an equally nuanced quest for identity. A deeply personal work of great formal audacity that depicts a China in limbo, as unsettled as its enigmatic heroine.

“Fresh, candid and strikingly intimate […] visually arresting throughout” Screendaily
“a confounding, mesmerizing portrait of loneliness” The Film Stage

Réalisation / Director

Zheng Lu Xinyuan

Production / Producer

Wang Zijian

Scénario / Screenwriter

Zheng Lu Xinyuan

Langues / Languages

Mandarin, Anglais / English

Sous-titres / Subtitles

Anglais / English